preloader

Notions élémentaires sur le laser

Cette page est destinée à ceux qui abordent la thérapie laser pour la première fois et à ceux qui veulent en savoir un peu plus.
Vous trouverez ici quelques définitions simples et faciles à comprendre, des éléments techniques utiles, des conseils et des astuces.

Définitions du Laser

Le terme laser est l’acronyme de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation.

La lumière laser présente plusieurs caractéristiques uniques:

• Monochromie : différente de la lumière visible qui se décline en plusieurs couleurs allant du rouge au bleu.
• Cohérence : toutes les ondes lumineuses sont en phase dans l’espace et dans le temps.
• Collimation : tous les rayons sont parallèles les uns aux autres et ne divergent pas de manière significative, même sur de longues distances

Les valeurs clés pour mesurer et décrire le laser sont:

• Puissance (W) : énergie délivrée par le laser par unité de temps.
• Densité de puissance (W/Cm2) : puissance du laser par rapport à la surface irradiée (spot).
• Fréquence (Hz).
• Interaction avec les tissus.

Les effets du rayonnement laser sur les tissus diffèrent selon la puissance et le niveau de focalisation du faisceau laser:

• Absorption
• Réflexion
• Diffusion ou réfraction
• Transmission

Le laser émet une lumière infrarouge, qui se situe en dessous du spectre de la lumière visible par l’œil humain. Nous percevons la lumière comme une combinaison de couleurs entre les longueurs d’onde de 380 nm (violet) et 740 nm (rouge). C’est pourquoi on parle de lumière ultraviolette ou de lumière infrarouge lorsqu’on fait référence au spectre non visible.

L’unité de mesure de la longueur d’onde est le nanomètre (nm).

La lumière infrarouge interagit avec différents récepteurs, appelés chromophores, à différentes longueurs d’onde. Lorsqu’une longueur d’onde spécifique interagit avec un chromophore spécifique, ce phénomène est appelé résonance.

Ce sont les raisons pour lesquelles DoctorVet combine 3 longueurs d’onde différentes + faisceau de visée en fonction du chromophore ciblé et de l’effet recherché:

La pulsation de la lumière est utilisée pour tirer le meilleur parti de la résonance entre la longueur d’onde du laser et le tissu cible tout en modulant l’émission d’énergie.

Le réglage de la fréquence, mesurée en Hertz (Hz), permet à DoctorVet d’alterner les moments d’émission avec les moments de relaxation des tissus par unité de temps. Ainsi, une puissance plus élevée, mesurée en watts (W), correspond à un temps de récupération adéquat pour les tissus concernés.

Pour mieux expliquer ce concept, nous pouvons utiliser une métaphore : la flamme d’une bougie.

Si vous mettez le doigt sur la flamme d’une bougie, la chaleur prolongée et continue finira par le brûler. Au contraire, si vous déplacez rapidement le doigt au-dessus de la flamme, le temps d’exposition sera plus court, évitant ainsi toute brûlure.

Dans ce scénario, la puissance de la flamme était constante et seul le temps d’exposition a été modifié.

Lorsqu’il est déplacé rapidement au-dessus de la flamme de la bougie de façon répétitive, le tissu du doigt a en effet le temps de se détendre et de disperser la chaleur accumulée pendant l’exposition.

Dans DoctorVet, l’onde continue (CW) est comparable au fait de garder le doigt immobile au-dessus de la flamme d’une bougie, tandis que l’onde pulsée consiste à déplacer le doigt sur et hors de la flamme de manière rémanente : la fréquence dans ce cas est le temps au-dessus de la flamme de la bougie par rapport au temps loin de celle-ci.

Plus vous déplacez votre doigt rapidement au-dessus de la flamme, plus l’intensité de la chaleur que vous pouvez supporter est élevée. Toute variation de la fréquence des pulsations FAIBLES / MOYENNES / ÉLEVÉES aura donc des effets différents sur le tissu.

Thérapie au Laser

Le laser est à la fois une lumière visible et infrarouge qui stimule le corps à faire ce qu’il fait naturellement, mais plus rapidement et plus efficacement.

La thérapie se produit lorsqu’une dose d’énergie lumineuse atteint le tissu cible et entraîne une diminution de l’inflammation et de la douleur, ainsi qu’une accélération de la guérison. Il est indiqué pour traiter une grande variété de conditions, y compris les états pathologiques préchirurgicaux, post-chirurgicaux, aigus et chroniques.

En ce qui concerne DoctorVet, la combinaison de 3 longueurs d’onde différentes stimule 3 chromophores différents – la mélanine, l’hémoglobine et l’eau – qui déclenchent 3 effets principaux:

1. Circulation sanguine
a. Stimulation de la microcirculation capillaire.
b. Amélioration de la profusion de globules rouges dans les tissus.

2. Oxygénation
a. Stimulation de la libération de l’oxygène du sang vers les tissus.
b. Amélioration del’oxygénation des tissus cibles de la thérapie.

3. Stimulation métabolique
a. Amélioration de l’efficacité du cycle de l’ATP.
b. Augmentation du niveau d’énergie des tissus.

  • Une puissance de classe IV pour traiter efficacement les patients en peu de temps.
  • Des longueurs d’onde qui pénètrent et ciblent les chromophores biologiques.
  • Des fréquences variables qui ciblent différents tissus du corps
    • Les os et les tissus mous se situent aux extrémités opposées de ce spectre. Il est donc important que votre laser de thérapie soit capable de couvrir cette plage thérapeutique – de 1 Hz à 15 000, voire 25 000 Hz.
  • Un accès facile et rapide aux protocoles cliniques destinés aux patients.
    • Les jeux de paramètres appropriés (puissance, impulsion et longueur d’onde) et la méthode d’administration pour un traitement laser particulier dépendent du type d’animal, de la couleur de l’animal, de l’état spécifique et des types de tissus à traiter.
  • La cohérence et la prévisibilité d’un traitement à l’autre
  • La cohérence et la prévisibilité d’un opérateur à l’autre
  • Une assistance à la demande par rapport à la technique de traitement

Une puissance continue de 15 Watts

Le seuil de douleur pour la thérapie laser est d’environ 1 à 2 watts/cm2 de densité de puissance. La taille typique de traitement pour la plupart des lasers thérapeutiques de classe IV est d’environ 10 cm2. Ainsi, une puissance de 15 watts se rapprocherait dangereusement, voire dépasserait, le seuil de douleur.

Une longueur d’onde supérieure à 960nm

La thérapie au laser ne sera pas efficace si la lumière est absorbée par l’eau et transformée en chaleur. Les longueurs d’onde comprises entre 960 et 980 nm coïncident avec un pic d’absorption de la lumière par l’eau, ce qui entraîne une conversion plus rapide de la lumière en chaleur. Cela empêche la pénétration et entraîne une accumulation thermique locale qui, au-delà du simple réchauffement du tissu, ne présente pas beaucoup d’avantages thérapeutiques.

La thérapie au laser est indolore et ne présente aucune contre-indication. Cependant:

  1. ELLE NE DOIT PAS être utilisée pour les yeux.

C’est pourquoi DoctorVet est livré avec des lunettes de protection n°3 pour l’opérateur et des lunettes de protection pour le patient (Doggles) sont disponibles en option.

  1. ELLE NE DOIT PAS être utilisée pour l’utérus et les zones voisines pendant la grossesse.
  2. ELLE NE DOIT PAS être utilisée sur les tumeurs, précisément à cause de la biostimulation des cellules et des tissus.
  3. En cas d’administration de stéroïdes, attendre 7-10 jours avant de pratiquer le traitement.

La thérapie au laser n’est pas aussi efficace si l’énergie émise par le laser est absorbée par l’eau dans les tissus et convertie en chaleur. Les longueurs d’onde entre 960nm et 980nm coïncident avec le pic d’absorption de l’eau.

Cela empêche la capacité du laser à pénétrer dans les tissus et provoque un échauffement localisé. Non seulement on obtient une surchauffe des tissus et une dégénération en carbonisation (nécrose), mais elle ne génère aucun bienfait thérapeutique.

La capacité du laser thérapeutique à stimuler les principaux récepteurs, la mélanine, l’hémoglobine et les cytochromes-C, diminue de façon exponentielle avec des longueurs d’onde supérieures à 940 nm.

La longueur d’onde du laser détermine l’intensité de l’interaction entre le laser et l’eau dans les tissus.

Le laser CO2 fonctionne avec une longueur d’onde de 10 600 nm et interagit superficiellement avec l’eau. Le rapport absorption/profondeur de la pénétration de l’eau est de 0,01 mm.

Le laser à diode fonctionne avec une longueur d’onde comprise entre 800 et 1 000 nm, dix fois plus petite que celle du laser CO2 . À la même profondeur, le laser à diode fait preuve d’une force d’interaction avec l’eau des milliers de fois supérieure à celle du laser CO2, produisant un rapport absorption/profondeur de pénétration de l’eau de 8 mm.

La vitesse de coupe plus élevée et la profondeur limitée des dommages thermiques font que le laser CO2 sont parfaites pour la chirurgie des tissus mous.

Le laser à diode est en revanche idéal pour la thérapie et la biostimulation, car il pénètre plus profondément dans les tissus et interagit avec la mélanine et l’hémoglobine ainsi qu’avec l’eau.

DoctorVet Laser
  1. Un diagnostic précis.
  2. Le positionnement et la posture du patient: pratique pour le patient et pour l’opérateur – un accès aisé à la zone de traitement.
  3. La subdivision du traitement en plusieurs étapes :
    1. Une puissance continue (CW) pour la douleur et la bio stimulation.
    2. Des pulsations minimales (Hz) pour les os et les tissus denses.
    3. Des pulsations moyennes (Hz) pour le tissu conjonctif et les muscles.
  4. Le contact ou non entre le patient et l’instrument manuel.
  5. L’utilisation d’une tête appropriée pour le traitement spécifique.
  6. Le type de mouvements à appliquer au patient.
  7. Le port de lunettes de protection:
    Opérateur.
    Propriétaire.
    Patient.

L’opérateur doit s’occuper du diagnostic et de la position, le reste sera piloté par DoctorVet!

Les facteurs qui influent sur le choix de la puissance, continue (CW) ou pulsée, sont les suivants:

  1. Taille des cellules
  2. Densité cellulaire
  3. Densité tissulaire

Ce sont les raisons pour lesquelles DoctorVet subdivise le traitement en phases, et chaque phase est optimisée pour un tissu spécifique :

  1. Une puissance continue (CW) pour la douleur et la bio stimulation
  2. Des pulsations minimales (Hz) pour les os et les tissus denses
  3. Des pulsations moyennes (Hz) pour le tissu conjonctif et les muscles

Il est démontré par des études scientifiques que :

  1. L’effet antibactérien et antimicrobien est obtenu avec une fréquence > 10 000 Hz.
  2. Les plaies guérissent à des fréquences > 10 000 Hz.

DoctorVet atteint 25 000 Hz!

Cela dépend du patient, de l’histoire clinique et de la gravité de la situation. Cependant, nous pouvons partager ici des directives générales:

  • Incisions post-chirurgicales: 1 traitement.
  • Plaies ou infections: 3-10 traitements
  • Douleur aiguë: 3-6 traitements
  • Douleur chronique: 6 traitements répartis en 3 semaines, ou plus en cas de réexacerbations.
    • 2 traitements par semaine ou
    • Progressivement 3, puis 2, puis 1 traitement par semaine.
  • Chirurgie orthopédique: 3-6 traitements au moment de
    • La consultation/le diagnostic
    • Admission à l’hôpital
    • Sortie d’hôpital
    • Contrôles éventuels

DoctorVet vous fournit toutes les suggestions dont vous avez besoin en fonction du cas clinique!