Dermatite du chien

Caractéristiques de la dermatite canine

La dermatite humide, ou hot spot, se caractérise par des plaies focales, situées n’importe où sur le corps, présentant un aspect humide et érythémateux ainsi qu’une alopécie partielle. Il est important de connaître la cause de cette dermatite, notamment l’hypersensibilité aux piqûres de puces, les abrasions dues à un traumatisme, les problèmes de comportement et les corps étrangers. Le léchage excessif entraîne une aggravation des lésions1. L’un des micro-organismes les plus fréquemment rencontrés dans ces dermatites est Staphylococcus intermedius2.

Histologiquement, un schéma inflammatoire et ulcératif superficiel a été observé. Un autre schéma constaté a été celui d’une folliculite suppurée, soit une pyodermite localisée.

Le diagnostic doit inclure les facteurs déclenchants de cette dermatite.

Voir pour y croire!

Prenez rendez-vous dès maintenant pour comprendre comment fonctionne DoctorVet!

Traitement médicamenteux et thérapie au laser pour la dermatite du chien

Les traitements comprennent le rasage de la zone lésée et de la peau saine environnante, des shampooings spécifiques, des traitements topiques à base de corticostéroïdes et d’antibiotiques, ainsi que des traitements systémiques comprenant des corticostéroïdes et des antibiotiques, en fonction de la gravité des lésions. En outre, selon la cause, d’autres options thérapeutiques seront incluses3.

N’oublions pas les différents effets généraux de la thérapie laser, en termes de contrôle de l’inflammation4 (consulter contrôle de l’inflammation), d’infection5 (consulter infection) ou d’effets généraux en dermatologie6 (consulter dermatologie). Le laser thérapeutique peut s’avérer utile en qualité de traitement adjuvant dans la dermatite, contribuant à réduire l’érythème et à restaurer l’intégrité de la peau. En outre, un effet antimicrobien sur d’autres staphylocoques7 a été constaté, ce qui peut s’avérer utile afin de réduire la quantité d’antibiotiques administrés. Les effets secondaires du traitement systémique peuvent ainsi être atténués.

La thérapie photodynamique consiste à appliquer diverses longueurs d’onde en association avec un médicament photosensibilisant. Bien que des études supplémentaires en médecine vétérinaire sur l’utilisation de la thérapie photodynamique soient nécessaires, en dermatologie humaine, elle s’est avérée utile8.

DoctorVet offre des protocoles qui peuvent être associés afin de contribuer au traitement de la dermatite du chien.

Les protocoles recommandés, en fonction des caractéristiques de la pathologie et de l’histologie, seraient les protocoles d’inflammation, d’infection superficielle et/ou de plaie ouverte en fonction de l’aspect de la lésion, un bilan effectué par le vétérinaire étant fondamental.
En outre, s’il s’agit d’un processus aigu, une réduction de la dose (de 25 % ou 50 %) est recommandée en fonction de l’association des différents protocoles. Tandis que dans le cas d’un processus chronique, selon l’association des différents protocoles, ces doses peuvent être maintenues ou augmentées de 25 % ou 50 %.

La pièce à main est la pièce à main de balayage, la technique de traitement est celle de balayage en mode sans contact. Selon s’il s’agit d’un processus aigu ou chronique, le traitement doit être réalisé à raison de 2 à 5 séances par semaine lors de la phase d’induction, avant d’espacer ces séances au fur et à mesure qu’une amélioration est constatée.

BIBLIOGRAPHIE
  1. Palmer LE. Picture This: management of canine pyotraumatic dermatitis (a.k.a, hot spot). J Spec Oper Med, 18(2): 105-109, 2018.
  2. Holm BR et al. A prospective study of the clinical findings, treatment and histopathology of 44 cases of pyotraumatic dermatitis. Vet Dermatolg, 25(3): 369-376, 2004.
  3. Kersey KM. et al. Dermatologic emergencies: identification and treatment. Compend Contin Educ Vet, 35(1), 2013.
  4. Kuffler et al. Photobiomodulation in promoting wound healing: a review. Regen.med. 2015.
  5. Kaya GS. et al. The use of 808-nm light therapy to treat experimental chronic osteomyelitis induced in rats by methicillin-resistetant Staphylococcus aureus. Photomed Laser Surg, 29(6): 405-412, 2011.
  6. Avci P. et al. Low-level laser (light)therapy (LLLT) in skin: stimulating, healing, restoring. Semin Cutan Med Surg, 32(1): 41-52, 2013.
  7. Krespi YP. Et al. Laser-assited nasal decolonization of Syaphylococcus aureus, including methicillin-resistant Staphylococcus aureus. Am J Otolaryngol, 33(5): 572-575, 2012.
  8. Rodenbeck DL. et al. Phototherpay for atopic dermatitis. Clin Dermatol, 34(5), 607-613, 2016.

Veuillez en savoir plus sur les applications de DoctorVet?

Téléchargez la brochure ici!