Traitement d'une plaie infectée par thérapie au laser

Le patient est un croisé pesant 4 kg, âgé de 9 ans, présentant un état corporel de 4/9, et sans maladie antécédente. Son régime alimentaire se compose de nourriture sèche de moyenne gamme.
Après s’être fait attaquer par un autre chien, il présente une importante plaie au niveau de la région de l’hémithorax droit et du thorax ventral.

Les vétérinaires référents ont essayé de suturer la zone ventrale, mais compte tenu de l’état de la peau et de la tension qu’elle présente, le tissu a fini par se nécroser (photo 1).  Il a été donc décidé de débrider la zone nécrosée (photo 2), afin de la traiter avec une thérapie laser, des antibiotiques et des anti-inflammatoires (ces deux derniers pendant 10 jours), ainsi que des traitements liquides appliqués localement (photo 3).

Les séances de thérapie laser commencent sur une base de trois fois par semaine (photo 4). Avant de procéder au traitement (photo 5), la plaie est mesurée, en incluant 3 cm2 de tissu sain autour de la zone de la blessure, en résulte une zone de traitement totale de 150 cm2.
Voici les protocoles choisis pour ce traitement : inflammation, infection superficielle et douleur générale.

La photo 6 montre la plaie 5 jours après le début du traitement au laser. Après le traitement, la plaie saigne, signe d’une bonne vascularisation au niveau de la zone de la blessure.

Les photos 7 et 8 sont prises les 18e et 24e jours après le début du traitement. Une réduction significative de la plaie est alors constatée. Dès lors que le tissu présente un meilleur aspect, les protocoles sont modifiés. Les nouveaux protocoles sélectionnés sont : inflammation, infection superficielle et sous-cutanée. Le traitement est réalisé deux fois par semaine.

Les photos 9 et 10 sont prises les 46e et 50e jours après le début du traitement.

Le dernier traitement au laser est appliqué au 50e jours jour, en choisissant d’appliquer le protocole sous-cutané uniquement pour les dernières séances.
La photo 11 correspond au 55e jours jour après le début du traitement.

L’accessoire utilisé est «Zoom», technique de scanning et méthode sans contact sont utilisés pour toutes les séances de thérapie au laser.